Vision Mondiale
Un enfant au cœur des plantations de café
Depuis tout petit, Alberto* travaille dans des plantations de café et de maïs local dans l’ouest du Salvador, afin d'aider sa famille à percevoir un petit revenu. À la fin de sa journée de travail,qui commence à4 heures du matin et finit à 18 heures, menacé par les serpents, les rats et la cruauté des adultes, c'est un Alberto épuisé et affamé qui rentre chez lui, auprès de sa famille nombreuse. Lui et sa famille vivent dans une maison contenant une seule pièce faite d'argile et de bois.
Pour rapporter de l'argent à sa famille, Alberto s'arme d'un panier, d'une machetteet de ses mains nues pour récolter les grains de café des arbres ou bêcher la terre, planter et récolter le maïs. Il souffre de troubles respiratoires. La malnutrition et la fraîcheur matinale qu’il affronte chaque jour au travail mettent souvent sa santé en péril.
Son travail est exténuant. Alberto peut mettre des jours àparcourir les plantations de café afin de récolter les grains nécessaires pour remplir un sac de café de 100 livres. Ensuite, il porte seul le sac de 100 livres jusqu'à une exploitation, où il ne sera rémunéré qu’entre 8,00 $ et 10,00 $ pour ce travail. Ces grains sont par la suite vendus à l’industrie de transformation, au commissionnaire, jusqu’à la chaîne d'approvisionnement, avant de terminer sa course chez nous. Nous dépenserons au moins 10$pour une seule livre de café.
Alberto est fier de l'aide qu'il apporte à sa famille, et rêve de devenir un jour avocat. Pendant la saison du maïs, Alberto se rend à l'école, et son éthique de travail est excellente. Malheureusement, son assiduité à l'école étant irrégulière, son rêve risque d'être compromis. Il a pris du retard à l'école et a besoin de le rattraper. Alberto est actuellement en 2e année du secondaire alors qu'il devrait être en 3e année. Dans certaines matières, le niveau d'Alberto est réellement bas.
Malheureusement, pour venir en aide à sa famille, Alberto met à la fois sa santé et son futur en péril, en ne pouvant pas se consacrer correctement à ses études. En bénéficiant de tarifs plus avantageux, les fermiers seront en mesure de mieux rémunérer les adultes qui travaillent dans les exploitations. Permettre aux adultes de la famille d'effectuer le travail donne l'opportunité aux enfants d'aller à l'école régulièrement, tout en aidant leurs parents.
*Son prénom a été changé afin de protéger son identité.